Municipales 2014 : l’avenir de l’eau à Rennes. 5 questions du Collectif eau aux candidats

Nous vous invitons au débat sur l’eau : cliquer sur ces liens pour découvrir l’avenir de l’eau à Rennes vu par  :

Rennes-Bretagne-Europe

Démocratie communale

Changez la ville

Solidarité & progrès

Rennes créative & solidaire

Lutte Ouvrière

Le Collectif Eau Pays de Rennes pour une gestion publique de l’eau oeuvre depuis plusieurs années pour assurer un vrai débat public pour la gestion du service public de l’eau. Nous rassemblons des citoyens et des forces associatives et politiques qui ont adopté la charte du collectif.

Depuis 2010, le Collectif Eau du bassin rennais a alerté les citoyens par plusieurs réunions publiques, une exposition et de nombreux communiqués dans la presse locale avec plus de 6000 signature pour une régie publique de l’eau. Nous déplorons ne pas avoir été entendu sur nos deux revendications principales  :                    – l’organisation d’une consultation des usagers de l’eau, comme l’ont fait plusieurs grandes villes.                           – la mise en place d’une régie publique pour la gestion de l’eau.

Fin 2012, anticipant de deux ans le choix d’un nouveau mode de gestion de l’eau, mais sans donner le temps du débat et d’un choix démocratique, l’exécutif de la Ville de Rennes a opté pour une délégation à une SPL(Société commerciale par action,  Publique  Locale), contre la DSP actuelle à Véolia. L’option Régie publique n’était pas proposée, la régie métropolitaine était exclue.

La « SPL Eau du Bassin Rennais » dite publique et locale, qui va « internaliser » les services de production et distribution de l’eau, est encore une forme de délégation écran qui offrirait beaucoup de souplesse (pour privatiser à terme?), mais ne permet pas de nous assurer :                                                                                                 – que les excédents réalisés (sur nos contributions d’usagers) seront strictement réservés à l’investissement en faveur du service de l’eau et de la qualité de l’eau…                                                                                                               – qu’un contrôle décisif des usagers et des salariés des services de l’eau sera possible.


Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.